Le Culte

Comme les premiers chrétiens, les croyants se rassemblent le dimanche matin, parfois à d’autres moments, pour rendre un culte à Dieu. Ils se rencontrent pour adorer, prier Dieu, jouir de la communion fraternelle, prendre la communion (Sainte Cène), témoigner et persévérer dans l’enseignement de la Bible (Actes 2/41-42).

Le sens du culte

Face à l’amour, le pardon et la vie nouvelle que Dieu nous a donnés en Jésus-Christ, nous répondons par la louange, le chant, la prière et l’écoute de Sa parole. Le culte est donc un geste de reconnaissance et d’amour qui fait écho à l’œuvre de Dieu. C’est une fête, un moment de joie.

La place de la Bible

La Bible occupe une place centrale dans un culte. Elle est pour nous la Parole de Dieu, le pain spirituel qui nourrit la Foi des croyants. (Jean 6/35). Au cours d’un culte, des textes bibliques sont lus, expliqués et creusés. Toujours actuelle, vivante et efficace, la Bible reçue et mise en pratique permet de connaître le cœur de Dieu, de comprendre le sens de notre vie et de prendre des forces pour le quotidien (II Timothée 3/16).

Le chant dans le culte

Certains chants proviennent de notre héritage protestant et évangélique. D’autres chants sont contemporains. Ils sont généralement accompagnés par différents instruments (piano, orgue, guitare, flute, etc.) La communauté loue Dieu et célèbre Son œuvre par le chant. Il jaillit en signe de reconnaissance pour l’amour, le pardon et la vie nouvelle que Dieu nous a donnés en Jésus-Christ. Le chant permet à chacun de participer activement au culte.

La prière

La prière est l’effusion du cœur d’un être humain devant Dieu. Silencieuse ou spontanée, la prière peut être l’expression de notre joie, de notre louange, de notre chagrin, de notre repentance ou de notre confiance devant Dieu, toujours disposé à nous écouter. Elle est signe de vie.

La Cène

Chaque dimanche, nous célébrons le repas du Seigneur en partageant le pain et la coupe (Sainte Cène ou communion). La Cène nous rappelle la mort de Jésus, livré à la violence des hommes. Elle nous invite à reconnaître notre péché, à croire en l’efficacité de l’œuvre de Jésus-Christ sur la croix et à prendre à pleines mains le cadeau de la vie éternelle. Elle nous rappelle aussi Sa résurrection, signe de la victoire de Dieu sur la mort. Par ce simple geste de partage, Jésus nous rappelle que nous appartenons à la même famille et nous invite à vivre une solidarité concrète au-delà des temps de culte. Elle nous dit le prix payé, tout suffisant, pour offrir à l’homme le pardon et le salut. Le culte est ouvert à tous ! Pas besoin d’être chrétien pour y assister ! On peut y venir par simple curiosité.

POUR PLUS D’INFORMATIONS